Chronique : Modern lovers – Emma Straub

couv31522797Titre : Modern Lovers
Auteur : Emma Straub
Editions : Presses de la Cité
Date de sortie : 1 juin 2017
Nombre de pages : 416
Genre : Contemporain

Résumé : Zoe, Elizabeth, Andrew et Lydia formaient un groupe de rock estimé dans leur jeunesse. Des années plus tard, Zoe, mariée avec Jane, élève Ruby, insolente et capricieuse. Elizabeth et Andrew ont également un enfant et Lydia s’est suicidée. Pendant l’été, les couples battent de l’aile, les adolescents se dévergondent, la crise de la quarantaine explose et le passé resurgit.

avis

Je remercie tout d’abord les éditions Presses de la Cité de m’avoir permis de lire ce livre !

Modern Lovers nous plonge au coeur d’un quartier de Brooklyn, où l’on va suivre des quadragénaires, Zoë et Jane d’un côté avec leur fille Ruby, Elizabeth et Andrew de l’autre avec leur fils Harry. Tous ces personnages sont liés par un passé qui les mène jusqu’à leurs années de fac durant lesquelles ils se sont rencontrés et ont formé un groupe de rock. Seulement, si cette période de leur vie était pour le moins rock-n-roll, aujourd’hui la routine s’est installée dans ce quartier tranquille où ils vivent depuis des années. Ils ont maintenant une famille dont il faut s’occuper, un mari/une femme, un boulot qu’ils aiment plus ou moins mais dont ils ont besoin, les frasques adolescentes de leurs enfants à gérer… bref, la vie. Mais la crise de la quarantaine guette, et dans ces foyers où tout semblait presque parfait, des fissures vont apparaître, des remises en question vont avoir lieu. Les souvenirs du passé vont ressurgir et amener nos personnages à se questionner sur la vie qu’ils mènent aujourd’hui. Encore une fois, la vie.

Je ne connaissais pas Emma Straub, mais j’ai aimé cette façon qu’elle avait de nous plonger avec une plume simple et édulcorée dans le quotidien de personnages « normaux » auxquels on peut donc facilement s’identifier. Ici, il n’y a pas de fioritures, pas de personnages parfaits et clichés. L’auteur nous décrit simplement la vie telle qu’elle est ou pourrait l’être pour nous tous, avec ses hauts et ses bas.

Modern Lovers est une histoire simple et très fraîche ce qui en fait une lecture estivale parfaite. Si le rythme peut paraître un peu lent, ce n’est pourtant pas un défaut à mes yeux car j’ai tout de suite accroché à l’histoire, grâce à des personnages parfois hauts en couleur, et très attachants.

D’abord, Zoe et Jane, mariées et mères d’une adolescente de 18 ans, Ruby, dont le caractère est explosif, à l’image du couple formé par ses parents. J’ai adoré Zoë, personnage un peu « baba cool », qui a su préserver ce côté insouciant et un peu fou de la jeunesse. J’ai aussi trouvé le couple Jane/Zoe très réaliste. Traversés par cette crise de la quarantaine, nos personnages sont tourmentés, et doivent faire face à des changements inéluctables. Ils n’ont plus vingt ans. Emma Straub décrit parfaitement ce tournant où l’on se rend compte que les personnalités ont changé, la passion n’est plus celle des débuts, et le couple s’est transformé en une sorte de collocation.

Ces tourments vont aussi franchir la porte du foyer d’Elizabeth et Andrew, qui pourrait sembler presque parfait : en couple depuis la fac, parents d’un fils Henry auquel on ne peut rien reprocher, une bonne situation. Toutefois, l’équilibre va basculer et Elizabeth va se rendre compte que son couple n’est pas si parfait que cela, ce qui va l’amener à repenser avec nostalgie à ce passé qui les lie tous les uns aux autres. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Elizabeth, très touchante, alors que j’ai beaucoup moins accroché avec Andrew que j’ai trouvé un peu trop lisse et parfois même un peu immature et égoïste.

Mon coup de coeur revient au duo formé par Ruby et Harry, qui est absolument décapant. S’ils se côtoient depuis qu’ils sont nés, ils vont réapprendre à se connaître durant cet été qu’ils ont décidé de vivre à fond. J’ai adoré les suivre dans leurs aventures, assister à la transformation d’Harry, les observer en faire voir de toutes les couleurs à leurs parents.

Au final, ce roman traite des relations entre les êtres, qu’il s’agisse d’amour ou d’amitié. On ne peut qu’accrocher à l’écriture d’Emma Straub qui est pétillante, parfois ponctuée de répliques cinglantes, le tout avec beaucoup d’humour. Ce livre se lit très vite, et fait du bien. Véritable roman « feel good », je ne peux que le conseiller pour une lecture d’été, pour quelqu’un qui n’a pas envie de se prendre la tête et qui veut simplement passer un bon moment, au bord de la plage par exemple.

en bref

J’ai aimé : le style de l’auteur, le côté réaliste du roman avec des personnages attachants et touchants, les thèmes abordés.

J’ai moins aimé : le côté un peu « classique » du roman, sans note exceptionnelle ou sans grosse surprise.

ma note

3,5/5

 


« Rien dans la jeunesse n’était juste : les jeunes n’avaient rien fait pour la mériter, les vieux n’avaient rien fait pour la perdre. »

« On peut toujours changer d’avis. Etre adulte, ça ne veut pas dire avoir toutes les réponses. »

 » – Oui, je sais. Mais tu as vu comment elle te regarde ?  Comme si tu étais sa putain de glace au chocolat et qu’elle voulait manger ton cerveau pour vivre dans ton corps.
– J’ai du mal à suivre : tu dis qu’elle veut me lécher ou me tuer ?
Zoë éplucha son orange en envoyant des jets d’agrume dans l’air.
– Les deux, peut-être ?
Elle s’interrompit pour réfléchir un instant.
– Je ne pense pas sérieusement qu’elle veuille te tuer. Mais je t’assure qu’il y a un truc louche, et je ne serais pas surprise si elle pensait à toi en se masturbant.
– Elizabeth ne se masturbe pas.
– Exactement. Tu vois que c’est pas net, cette histoire. »


 

Envie de lire ce roman ? D’autres titres de ce genre à me conseiller ? N’hésitez pas à partager ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s