Chronique : Lux T1, Obsidienne – Jennifer L. Armentrout

couv28531489.jpgTitre : Lux Tome 1 : Obsidienne
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Editions : J’ai lu
Date de sortie : 17 septembre 2014
Nombre de pages : 378
Genre : Fantastique, YA

Résumé : Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant !
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre oeil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

 

MON AVIS

Cela fait des années que j’entends parler de Jennifer L. Armentrout, et notamment de sa saga Lux. J’avais eu envie de la lire bien avant qu’elle soit traduite en français, puis j’ai finalement abandonné l’idée après avoir lu pas mal de chroniques, ayant un peu peur que cette histoire ressemble à beaucoup d’autres du genre. Ayant acquis le premier tome en version numérique, je me suis tout de même décidée à découvrir cette saga afin de me faire mon propre avis. 

Obsidienne nous emmène en Virginie Occidentale, où Katy, une jeune fille de 17 ans vient de déménager avec sa mère. Sous l’impulsion de sa mère, Katy décide de lâcher un peu son ordinateur et son blog littéraire (détail que j’ai adoré, forcément) pour aller faire connaissance avec ses voisins et s’intégrer un peu dans ce nouveau lieu de vie. Elle va donc faire la connaissance de Dee, une jeune fille de son âge assez survoltée et terriblement attachante, et son frère jumeau, Daemon, un personnage au caractère beaucoup moins agréable et une véritable tête à claques. Très vite, Katy va se lier d’amitié avec Dee qui est adorable, et dont la personnalité est une vague de fraîcheur, à côté de son frère qui est le stéréotype du mec canon et froid, et qui va en faire voir de toutes les couleurs à Katy, puisqu’il ne voit pas d’un très bon oeil cette amitié naissante entre sa soeur et la nouvelle voisine. Très vite, Katy va se rendre compte que la famille Black n’est pas très appréciée en ville, et va donc se questionner à ce sujet. Elle va aussi chercher à comprendre pourquoi Daemon est aussi réfractaire à la voir fréquenter sa soeur.

Au niveau des personnages, et même si je m’y attendais, j’ai été un peu déçue de voir qu’on retrouvait les clichés habituels : une jeune fille banale qui rencontre un garçon à tomber, mystérieux, au comportement étrange avec elle. Heureusement, Katy n’est pas aussi niaise et naïve que j’aurais pu le croire. Face à un Daemon qui n’hésite pas à lui faire des remarques désobligeantes, la jeune fille est dotée d’une répartie que j’ai apprécié. Elle ne se laisse pas faire, et cela nous donne droit à des répliques cinglantes qui ponctuent le récit et donnent un peu de piquant à cette relation que l’on voit naître. Si j’ai aimé cette facette de la personnalité de Katy, je n’ai pas accroché plus que ça avec l’héroïne, que j’ai trouvé parfois un peu immature dans son comportement. J’ai par contre beaucoup plus aimé Dee, et je suis intriguée par d’autres personnages plus secondaires que j’aurais aimé voir approfondis par l’auteure, en espérant que cela soit le cas dans les tomes suivants.

Ce que je craignais, et que je regrette dans ce genre d’histoire, c’est que l’on retrouve toujours à peu près le même schéma. Honnêtement, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup, voire trop de similitudes avec Twilight : une jeune fille qui déménage, la rencontre avec des êtres surnaturels, la recherche de la vérité, l’ennemi qui s’en prend à la jeune fille… Bref, vous voyez un peu le topo. Heureusement, il y a quelques aspects de ce tome 1 qui m’ont fait un peu oublier cette saga que j’avais adoré quand j’étais plus jeune. Déjà, ici pas question de loup-garou ou de vampire. Au niveau de l’univers et de la mythologie, l’auteure innove et je dois dire que je suis assez intriguée par la nature de Daemon et Dee et que j’ai vraiment envie d’en savoir plus. J’ai été agréablement surprise par la révélation de leur passé et de ce qu’ils sont réellement, même s’il reste beaucoup de choses à éclairer. En outre, j’ai apprécié que cette révélation n’arrive pas trop rapidement dans le récit, l’auteure ayant pris le temps de disséminer quelques indices par ci par là. Autre point positif, la romance ne prend pas le dessus sur l’intrigue et je l’ai trouvée assez bien ficelée. J’ai en effet pris plaisir à observer la tension qui était palpable entre les deux personnages, ceux-ci se comportant comme chien et chat.

Au niveau de l’intrigue en elle-même, je n’ai pas eu de grosse surprise, puisque je trouve que le déroulement est assez classique et prévisible, mais la fin laisse présager une suite prometteuse, ce qui me donne envie de lire le tome 2 pour découvrir ce que l’auteure a décidé de réserver à nos personnages.

Au niveau du style, Jennifer L. Armentrout a su m’accrocher, avec une écriture simple et rythmée. De fait, le livre se lit très vite et je l’ai dévoré en très peu de temps. Si je regrette la ressemblance avec d’autres sagas du genre ainsi que le manque de surprise, je suis tout de même curieuse de découvrir la suite car l’univers paranormal créé par l’auteure m’intrigue beaucoup. Ce n’est pas un coup de coeur, mais j’ai passé un bon moment à lire ce premier tome qui est plutôt addictif.

EN BREF

J’ai aimé : L’univers paranormal, la fluidité du récit et l’écriture de Jennifer L. Armentrout, la relation entre Katy et Daemon.

J’ai moins aimé : La ressemblance avec d’autres romans du genre et le schéma un peu trop classique dessiné par l’auteure, les personnages stéréotypés.

Untitled3


« Beau visage. Corps parfait. Caractère de cochon. C’était un peu la sainte trinité du mec canon. »

« Je jetai un coup d’œil à l’article que j’avais écrit la nuit précédente. Aucun commentaire. Les gens étaient vraiment nuls. Par contre, cinq personnes de plus me suivaient. Les gens étaient formidables. »

« – Devine quoi ?
– Quoi ?
– Je suis allé voir ton blog.
Oh, mon Dieu ! Comment l’avait-il trouvé ? Attendez une minute. Le plus important, c’était qu’il était tombé dessus. Mon blog apparaissait dans les recherches Google ? C’était absolument génial. Mieux que ça, même.
– C’est pire que du harcèlement sexuel. Est-ce que je dois porter plainte ?
– Dans tes rêves, Kitten. (Il eut un sourire suffisant.) Ah non, j’y suis déjà, pas vrai ?
Je levai les yeux au ciel.
– Dans mes cauchemars, Daemon. Mes cauchemars. »


 

Dites-moi ce que vous avez pensé de ce tome 1 si vous l’avez lu, ou s’il vous fait envie ! 🙂

Publicités

2 réflexions sur “Chronique : Lux T1, Obsidienne – Jennifer L. Armentrout

    • Je pense que je lirai le tome suivant parce que j’ai bien envie de savoir la suite, et que j’arrive encore à gérer ma PAL, mais je comprends, quand on a trop de livres à lire, on revoit ses priorités ^^ Peut-être un jour ou l’autre!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s